Une belle histoire

Benvenguda à la Bibliotèca (prononcez en occitan bibliotèco!). Bienvenue à la première bibliothèque restaurant de la région, réalisation portée par l’Association pour les Oeuvres Culturelles Marcel Guiraud.

 

Marcel Guiraud est né en 1921 à St-Pierre de Trivisy, à quelques mètres d’ici au n°23 de cette avenue. Orphelin très jeune, il a de fait été élevé par sa soeur Maria (1900-1998) de vingt ans son aînée. Après guerre, il est entré dans l’administration fiscale et a successivement gravi tous les échelons pour terminer directeur des impôts à Marseille. Après avoir quitté St-Pierre avec sa soeur ils ont vécu à Maubeuge, Orléans, Cannes, avant de se retirer pour la retraite dans la région à Tournefeuille, près de Toulouse. Toute leur vie ils ont gardé un lien avec leurs amis et leur village d’origine revenant tous les étés et prenant même pension dans cet établissement, « Chez Bousquet » à l’époque. Fin gourmet, grand voyageur, collectionneur de belles pièces et souvent un livre à portée de main, Marcel Guiraud aimait la vie. Attentif aux amis, l’acceuil chez « Maria et Marcel » était toujours agréable, soigné et marqué d’une grande générosité et convivialité.

 

En 1999, lors de sa dernière visite à St-Pierre de Trivisy où j’avais eu le plaisir de le recevoir, celui qui était un ami de famille m’avouait sa fierté devant l’évolution de son village au vu de l’émergence et de la réalisation de nombreux projets tant touristiques (base de loisirs, Aqua-monts, Aventure Parc…) que patrimoniaux (traverse du village, résidence de logements sociaux, nouvelle mairie…) durant la décennie 90 où j’y ai assumé la passionnante fonction de maire. Aux remarques de l’édile sur le peu de moyens de la commune, il me répondit, sybillin, « qu’un jour les choses pourraient changer ». A son décès en 2004, il n’oublia pas son village d’origine et ses amis et nous fit don de plus de 300 000 euros pour réaliser une bibliothèque à St-Pierre de Trivisy. Malgré nottre bonne volonté, des projets plus classiques de bibbliotèque médiathèque dans l’ancien presbytère n’ont pu aboutir. Pour ne pas perdre les financements de la Fondation de France par qui a transité le legs, avec les bénévoles de l’association, nous avons décidé de faire revivre le dernier café restaurant du canton, de « mettre le pied à l’étrier » à un jeune couple prometteur, de perpétuer le souvenir de notre généreux donateur Marcel Guiraud en réalisant son voeu d’une bibliothèque ouverte à tous.

 

 Philippe Folliot

co-exécuteur testamentaire

Président de l’Association pour les Oeuvres Culturelles Marcel Guiraud.