Piano bonheur!

 

Dimanche 14 avril, pour le troisième « piano gourmand », Hugo Martin et Olivier Gimenez sont là, accompagnés de leur professeur Robert Graczyk. Ce dernier nous annonce le déroulement du concert intitulé « 4 mains pour un piano ». Le programme sera très ecclectique avec une majorité d’oeuvres écrites ou transcrites pour « quatre mains « . Hugo, en classe de seconde, pratique depuis 6 ans ; il a une préférence pour toute la période romantique. Olivier poursuit des études supérieures en 

mathématiques à Champollion et pratique le piano depuis 13 années ; il concède que ce n’est pas toujours facile d’accorder études et piano ; il aime beaucoup Chopin et le piano « plaisir ». 

Robert Graczyk les a fait travailler avec l’exigence que tout éducateur doit à ses élèves. Il a senti également ce qu’ils pouvaient réaliser à deux. 

Le choix concerté des œuvres jouées a toujours été le résultat d’une progression très fine dans le style et la difficulté. Peut-on raconter un concert ? Sachez que nous avons été très gâtés : Bach, Paganini, Borodine Astor Piazzola, 2 solos choisis par Hugo et Olivier (ce dernier avec une œuvre 

très audacieuse, partie d’un jeu vidéo) , Ravel… 

Pour la deuxième partie, la musique romantique a été à l’honneur : Tchaikovski, Schubert, 2 œuvres de Chopin et Brahms. Dans cette deuxième partie, le professeur a joué avec Olivier, puis Hugo pour le plus grand plaisir de tous. 

Le public a été ravi, conquis, comblé. Il a su montrer son plaisir dans une joie partagée. Il a ovationné ces jeunes musiciens si talentueux et si simples. Un grand merci à tous les deux. Quant à Robert Graczyk, nous sommes sûrs qu’il nous réservera d’autres grands moments et ce dès le 12 mai prochain avec Florian Chabbert. Nous lui en sommes reconnaissants.

 

Robert Graczyck et ses élèves à la Bibliotèca.

Robert Graczyck et ses élèves à la Bibliotèca.