Peinture

Rencontre autour de la peinture.

Rencontre autour de la peinture.

Trois regards croisés sur la peinture pour ce dîner débat à la Bibliotèca. Trois regards quelque peu différents sur ‘l’art de la modestie’ comme le peintre Casimir Ferrer nomme la peinture grâce à laquelle il exprime son ressenti intérieur et avec laquelle il s’interdit de tricher. L’artiste est un homme qui cherche un état de bonheur lorsqu’il peint ce qu’il aime et qu’il peut y ajouter sans arrières pensées sa vision et ses sensations. C’est ce qui va le différencier du galériste qui est un marchand et suivant en cela Picasso qui écrit «l’art qui n’est pas dans le présent ne sera jamais» recherche dans l’immédiateté le bon peintre pour faire de ses toiles un produit esthétique à la mode. Michel Estades a évoqué le rôle du galériste vis à vis de l’artiste (et j’ai envie de dire de son artiste) pour l’accompagner, l’aider dans son quotidien, le guider et le rassurer afin qu’il puisse donner le meilleur de lui-même. C’est ce que font tous les galéristes, mettre en lumière leurs peintres et donc leurs goûts. Est-ce à dire qu’il y a le bon goût des spécialistes et le goût des béotiens…Le goût sur de ceux qui peuvent accrocher chez eux une toile à 5 ou 6.000 euros et le goût moyen sinon le mauvais goût de ceux qui au dessus de leur buffet clouent une toile acquise avec amour à 5 ou 600 euros à l’exposition du village voisin ? Tout un programme et bien imprudent celui qui s’autorise à décerner des certificats de bon ou mauvais goût. Et puis enfin le regard que porte sur la peinture les gardiens du temple, les conservateurs de musée tel celui de Toulouse Lautrec d’Albi, domaine lumineux de Danièle Devynk. Ce regard c’est celui du savoir, celui d’une approche que Danièle Devynk qualifie de théoricienne, sûrement plus intellectuelle pour ces spécialistes sortis de l’école du Louvre, chercheurs et docteur en histoire de l’art. Ce ne sont ni des artistes ni des marchands, leur rôle est de conserver et de passer le patrimoine sur lequel ils veillent.

Jacques Pons