Paul Goze et la L.N.R.

Jeudi 14 novembre, Paul GOZE, président de la Ligue Nationale de Rugby (LNR), était l’invité de l’Association pour les Oeuvres Culturelles Marcel Guiraud dans le cadre des jeudis de la Bibliotèca qui, depuis plus de deux ans, anime l’activité culturelle de la montagne autour des dîners-débats qu’elle organise. La question qui était posée ce soir-là à Jean-René BOUSCATEL était la suivante « Le devenir du rugby professionnel ? ». Devant une salle composée d’amateurs et d’amatrices de rugby, il a tout d’abord dressé un état des lieux du rugby professionnel en expliquant depuis une quinzaine d’années, ce sport avait pris une réelle dimension. «La fréquentation des stades est passé d’une moyenne par match de 2900 spectateurs en 1999 à 13 300 la saison dernière. C’est paradoxal, mais plus les matchs sont télévisés, plus il y a de monde au stade», soulignait le président de la LNR. Interrogé sur le développement géographique du rugby en France, il a répondu en démontrant l’importance de voir le rugby se développer dans le Nord ou dans l’Est de la France, tout en gardant les valeurs que véhiculent ce sport. Développer tout en préservant l’identité du rugby, tels sont les deux challenges de Paul Goze. Interrogé à propos du nombre de joueurs étrangers dans le Top 14, mettant sur la sellette le club de Toulon,  le président a apporté une réponse claire et précise, quitte à contrarier, les supporters tarnais : «Malgré les apparences, et j’ai fait recompter plusieurs fois, Toulon a été la saison dernière le club où le plus de joueurs issus de la formation (JIF), ont figuré sur les feuilles de match, en moyenne 12,5 par match. Désolé, mais le CO fait partie des plus mauvais en ce domaine lors du même exercice». Concernant la future Rugby Champions Cup, il a confirmé que les négociations se dirigeaient vers une compétition de deux niveaux à 20 clubs chacun, mais les débats étant toujours en cours, il a précisé qu’il fallait encore patienter quelques semaines pour en connaître les contours plus précis. En conclusion de cette soirée conviviale, Philippe FOLLIOT, Président de  l’Association pour les Oeuvres Culturelles Marcel Guiraud, a promis d’autres soirées sur le thème du rugby pour l’année 2014.

Paul Goze pour les jeudis du rugby

Paul Goze pour les jeudis du rugby