Le Président du Stade Toulousain

Jean-René Bouscatel est venu à la Bibliotèca ce jeudi 4 avril à l’invitation de l’Association et de son Président pour un débat consacré à la Coupe d’Europe de Rugby et à ses enjeux aussi bien pour l’équipe nationale que pour les clubs.

Une cinquantaine de personnes formait un public averti et rapidement médusé tant par les qualités oratoires que par la précision de l’analyse du Président du Stade Toulousain, une présentation au scalpel de la problématique Coupe d’Europe ne laissant rien au hasard, insistant sur la réalité à laquelle sont confrontés les clubs et par la même l’équipe de France, des accords largement favorables au ligues celtes et indirectement à leurs équipes nationales, des négociations en cours pour trouver de vraies solutions à un système qui pour l’heure met en difficulté le rugby français, un inégalité de fait dans la redistribution des droits, une inégalité de droit dans l’exercice professionnel de nos joueurs qui sont confrontés à un calendrier international aberrant, ajouté d’un toast de perfide Albion qui renégocie ses droits télés dans les brouillards de la Tamise et vous aboutissez à un cocktail explosif ligues fédérations auquel il manque peut-être un zeste d’avocat.

Cela tombe bien, Jean René Bouscatel, arrivé au Stade Toulousain en benjamin en 1958, Bâtonnier du barreau de Toulouse, peut compter sur la fermeté des ses convictions et l’aura que le stade a pu constitué tout au long de son prodigieux palmarès, pour point par point franchir la barre et conquérir de nouveaux résultats. Et si un proverbe pouvait résumer cette grande soirée, il serait: L’ambition et l’exigence ensemble préservent de la vanité celui qui sait compter, 1958 – 2013 = 55 ans de loyauté…

Le meilleur avocat du Stade Toulousain

Le meilleur avocat du Stade Toulousain